TEL ::::: 1-857-312-8930

NOT REMESIMAN KONFERANS EPISKOPAL LA / KIDPAPING /AYITI

REMERCIEMENTS ET INFORMATIONS DE LA CEH
“ Comment rendrai-je au Seigneur tout le bien qu’il m’a fait” (Psaume 115, 12)

  1. Nous, les Évêques Catholiques d’Haïti, sommes heureux de la libération de nos frères et
    sœurs survenue dans la nuit du 29 au 30 avril. “Ce jour que fit le Seigneur est un jour de
    joie” (Psaume 117, 24). Avec eux, leur famille spirituelle et de sang, avec tout le Peuple
    de Dieu, avec tous ceux qui nous ont apporté leur solidarité, nous rendons grâce au
    Seigneur.
  2. Pendant 20 jours, ils ont fait l’expérience du martyre. Mais au milieu de la vallée de
    l’ombre de la mort, le mal n’a pas pu les atteindre totalement, car le Dieu dont ils sont les
    témoins est vivant et était avec eux. Que son nom soit béni!
  3. Nous adressons nos remerciements à tous ceux qui nous ont accompagnés dans ces
    moments de grandes épreuves. Beaucoup de signes et de manifestations de sympathie
    nous ont été adressés.
  4. Nous apprécions la grande solidarité exprimée aux appels de mobilisation lancés par la
    CEH et la CHR, tant par les chrétiens catholiques que par d’autres secteurs religieux du
    pays et une grande partie de la société civile. Beaucoup d’Haïtiens de la diaspora ont
    exprimé leur compassion envers ces victimes du kidnapping et ont pleuré sur notre pays
    qui semble s’enfoncer dans le chaos. Ils ont tous fait montre d’une grande communion et
    proximité avec nous dans la lutte pour endiguer ce mal, tout mal, qui trouble la paix
    sociale et la sérénité personnelle et intérieure. Cette expression de grande solidarité est,
    pour beaucoup d’entre nous, une valeur non négociable qui rend sensible à la douleur de
    l’autre.
  5. Nous constatons avec peine et grandes souffrances l’impuissance des uns, l’indifférence
    des autres et le silence complice de certains responsables dans le traitement du dossier du
    kidnapping en général, de la prolifération des gangs et l’accroissement du taux
    d’enlèvements qui touchent les citoyens haïtiens et étrangers de presque tous les secteurs
    vitaux du pays. Autant la sécurité nationale se détériore, autant la population est livrée et
    abandonnée à elle-même face à ce phénomène du kidnapping. Nous dénonçons avec
    fermeté cette dérive imposée à la société. Jusques à quand rejaillira-t-elle la lumière de la
    vérité sur tous ces cas de kidnapping, et quand cesseront-ils ?
  6. Toute personne vivant sur notre sol doit jouir de la protection nécessaire pour mener ses
    activités en vue de son bien-être et de celui des autres. D’ailleurs, l’article 19 de la
    Constitution du 29 mars 1987 atteste: “L’État a l’impérieuse obligation de garantir le
    droit à la vie, à la santé, au respect de la personne humaine, à tous les citoyens sans
    distinction, conformément à la déclaration universelle des droits de l’homme”. La faillite
    à une telle obligation est flagrante. L’heure est grave!56, Angle Rues Piquant et Lamarre, Champ-de-Mars, HT 6110, Port-au-Prince, Haïti (W.I.)
    Tél. : (509) 3701-2232 / 3701-2215 / 3388-7304
    e-mail : ceh56@hotmail.com / URL : http://eglisecatholiquedhaiti.org
  7. La lutte contre ce phénomène et contre le mal doit continuer. Comme Église, nous
    exhortons le Peuple de Dieu à la vigilance, à la prudence, et à tenir allumé le flambeau de
    la prière pour la libération de notre pays. Nous invitons les fidèles catholiques de toutes
    les paroisses du pays à:
    a) Célébrer une messe d’action de grâce et d’intercession le jeudi 6 mai 2021, avec le Te
    Deum chanté à la fin suivant l’horaire des célébrations eucharistiques de chaque
    paroisse.
    b) Prier le rosaire en Église, en famille, en groupes, par quartiers, et à dire d’autres
    prières mariales durant tout le mois de mai.
    c) Organiser un marathon de prière, durant tout le mois de mai, à l’heure qui convient,
    avec les enfants et les jeunes, à l’école, en famille ou au travail : réciter un Je vous
    salue, le Regina Caeli, et la prière “sous l’abri de ta miséricorde, nous nous
    réfugions…”
    d) Prier la neuvaine à l’Esprit Saint, du 13 au 22 mai. Là où c’est possible, une
    procession au flambeau sera organisée à la veille de la Pentecôte pour le renouveau de
    notre Église et de notre pays.
    e) Prier la neuvaine à Notre dame du Perpétuel Secours, patronne de notre pays, du 18
    au 26 juin.
  8. Tout en vous invitant à garder la communion entre tous les fils et toutes les filles du pays,
    en ces temps difficiles de notre histoire de peuple, nous vous saluons avec la même foi et
    la même espérance que le Seigneur ressuscité nous apporte.
  9. Que Marie, Notre Dame du Perpétuel Secours, notre Mère du ciel, nous accompagne et
    que le Seigneur nous bénisse!
    Donnée au siège de la Conférence Épiscopale d’Haïti, à Lilavois, le 4 mai 2021.
  10. Mgr Launay SATURNÉ Archevêque Métropolitain du Cap-Haïtien Président de la CEH
  11. Mgr Ducange SYLVAIN, sdb Évêque Auxiliaire de Port-au-Prince
    Secrétaire Général de la CEH